20/06/2020

L’Ain est le cinquième département de France, en termes d’infestation par les ambroisies.
Au-delà de l’enjeu sanitaire lié au caractère allergisant de leurs pollens, les ambroisies sont également une menace pour la biodiversité et engendrent d’importants problèmes pour la production agricole.
Dans l’Ain, 540 000 personnes (87% de la population) sont exposées plus de 20 jours à un risque allergique ambroisie important (RAEP ≥3) dont 47 000 (7,6%) personnes exposées plus de 40 jours.
En fonction des niveaux d’infestation, on estime que 10 à 21% de la population présente des symptômes allergiques. Dans l’Ain, les dépenses de santé liées à la pollinose à l’ambroisie sont de 2,6 millions d’euros par an.
La lutte contre l’ambroisie est une obligation pour chacun, quel que soit le milieu où on la trouve.
Elle nécessite une mobilisation au plus près du terrain, de tous les acteurs y compris du grand public.
Le début de l’été est propice à la pousse de l’ambroisie.
Agissons ensemble pour limiter notre exposition à ses pollens fortement allergènes.
DANS MA PROPRIETE JE L'ARRACHE AVANT QU'ELLE FLEURISSE !
HORS DE MA PROPRIETE JE LA SIGNALE !


Pour savoir comment et  à qui la signaler   CLIQUEZ ICI !  
infos : signalement-ambroisie.fr

© photos  Observatoire de l'ambroisie