Lutte contre l'ambroisie à feuilles d'armoise


Ambrosia artemisiifolia, l'ambroisie à feuilles d'armoise, communément appelée Ambroisie, fait partie de la famille des composées (Astéracées).
Son pollen, très allergisant, cause un problème majeur de santé publique. 
Son fort potentiel d'envahissement lui permet de se développer rapidement sur une grande variété de milieux (sols agricoles, bords de routes, zones de chantier, terrains privés...)

RECONNAITRE L'AMBROISIE


Les différents stades de développement
La plante présente un port aérien et peu dense. Sa hauteur de croissance dépend de la nature du sol et de son environnement. La hauteur d'une plante en fleurs peut varier de 10 à 180 cm.
Contrairement à l'armoise avec laquelle elle peut être confondue :
Ses feuilles ont le même vert sur les 2 faces  et n'ont pas d'odeur quand on les froisse.
La tige est velue, les pétioles deviennent rouges quand la plante arrive en période de floraison. Les fleurs mâles ont un port en épi.


© photos  Observatoire de l'ambroisie

time_line_developpement.jpg
ambroisie signalement.JPG

Le signalement via la plateforme (plutôt qu'un signalement direct à la mairie) est important pour le suivi par l'Agence Régionale de Santé qui élabore les cartographies.

Votre signalement sera communiqué par l'ARS à la mairie qui préviendra les propriétaires et engagera les actions nécessaires à l'élimination des plants.

​​​​​​​

GÉRER L'AMBROISIE

Que faire si j'en vois ?

Sur ma propriété :

✅ Avant la floraison :  je l'arrache ! (pas de risque allergique à ce stade). Je peux la composter.
 ❗️   Si elle est en fleurs ou en grenaison : je mets un masque, des lunettes et des gants, je l'arrache et je LA LAISSE SUR PLACE en surveillant d'éventuelles repousses l'année suivante .
Elle peut éventuellement être mise dans un sac papier sur place et déposée dans une poubelle (incinération). Tout brûlage à votre domicile nécessite un accord préalable de la Mairie.

 👉 LE TRANSPORT  des plantes en graines ou en fleurs ainsi que le déplacement des terres infestées ( terre de chantiers) EST UN FACTEUR DE DISSEMINATION !
🔶Faites attention aux mangeoires des oiseaux car les sachets de graines commercialisées contiennent parfois des graines d'ambroisie.

✅Hors de ma propriété et sur un terrain public, s'il y a seulement quelques plants : Avant la floraison je l'arrache !  
 ❗️  Hors de ma propriété, s'il y en a beaucoup :
je signale la zone infestée grâce à SIGNALEMENT-AMBROISIE.FR ou à l'aide de l'application "Signalement ambroisie" (à utiliser sur place pour se localiser)
ou encore par mail : contact@signalement-ambroisie.fr avec photo et localisation précise nécessaire pour l'identification des parcelles cadastrales.


Référente ambroisie sur Saint Didier de Formans :
Corinne MARTIN GAJAC

La jussie et la myriophylle : deux plantes invasives à surveiller

Dans le cadre de la surveillance du territoire, FREDON Auvergne-Rhône-Alpes assure la veille des espèces exotiques envahissantes aquatiques sur le département de l'Ain.
A ce jour, sont suivis sur le département (étang, rivière, mare, fossé,...) : une soixantaine de sites colonisés (ou ayant été colonisés) par la jussie, et 5 sites avec présence de myriophylle du Brésil.
La lutte contre ces espèces exotiques envahissantes est d'autant plus efficace qu'elle est prise au plus tôt, avant dissémination vers les ressources en eau situées à l'aval.
Afin de vous aider à l'identification et au recensement de nouveaux foyers, FREDON AURA met à disposition 2 brochures techniques sur les myriophylles et les jussies


ECOLE

school

ASSOCIATIONS

color_lens

URBANISME

store

TRAVAUX

build

COMPTES-RENDUS CONSEILS

supervised_user_circle

Contact

email