19/03/2022



​​​​​​​Ce samedi 19 mars 2022, s'est tenu, au pied du monument aux morts, la 60 ème cérémonie du souvenir en commémoration du "cessez-le-feu" de la guerre d'Algérie. Un instant de recueillement en présence du maire, Frédéric Vallos, des élus, des porte-drapeaux , des anciens combattants et de leur président Marcel Blanc.
Ci-dessous, des extraits du discours officiel lu par Monsieur le Maire.

"Pour beaucoup, sur les deux rives de la Méditerranée, il y eut un avant et un après. Il y eut une multitude de sentiments, une avalanche de ressentiments, une pluralité de réactions et de douleurs, le voisinage du soulagement et de la détresse. Cette diversité et ces blessures sont la source de la mémoire plurielle et fragmentée de la Guerre d'Algérie"
"Les mémoires de la Guerre d'Algérie sont douloureuses mais elles sont précieuses. Notre mission collective est de porter un regard lucide sur les blessures du passé, de poursuivre le travail d'histoire, de vérité et de réconciliation".
"Pour le 60 ème anniversaire de la fin de la Guerre d'Algérie, la France a besoin de se retrouver sereinement en un lieu et en un temps commun, de se rassembler sans polémique autour de tous ceux qui ont été touchés par ce conflit, de faire unité autour du souvenir et de la transmission. Ainsi, le 18 octobre 2022, un hommage national sera organisé. A une date symbolique, celle de l'anniversaire de la promulgation de la loi reconnaissant officiellement le caractère de guerre et de combats aux évènements d'Afrique du Nord, un texte qui mettrait fin aux non-dits et aux litotes. 
Aujourd'hui, 19 mars 2022, partout en France, nous  nous souvenons et nous rendons hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc".

ECOLE

school

ASSOCIATIONS

color_lens

URBANISME

store

TRAVAUX

build

COMPTES-RENDUS CONSEILS

supervised_user_circle

Contact

email