26/08/2020

Le cap des 3 000 bornes signalées a été franchi, moins de trois mois après le lancement de la campagne IGN de recensement des bornes de propriété ! Propriétaires fonciers, élus, forestiers, agriculteurs ou encore promeneurs se sont déjà largement mobilisés pour retrouver ces repères dont certains datent de plusieurs siècles. De nombreuses bornes restent à découvrir ! Ensemble, localisons-les et sauvegardons la trace de ce précieux patrimoine.
POURQUOI RECENSER LES BORNES ?
Les bornes matérialisent la limite de propriété. Connaître leur position précise, c’est disposer de points de calage indispensables pour améliorer l’exactitude géographique du plan cadastral. C’est ce qui permet par exemple de les superposer parfaitement avec des images aériennes IGN, comme il est possible de le faire sur le Géoportail. 
Recenser les bornes, c’est aussi contribuer à sauvegarder un patrimoine précieux ! La trace de nombreuses bornes a déjà été perdue. Votre collaboration est essentielle pour nous aider à conserver la mémoire de l’emplacement de ces repères parfois très anciens.
Quels sont les différents types de bornes ?
À l’origine, les bornes étaient constituées essentiellement de pierre. On en trouve aussi en béton, en métal ou en plastique. Certaines sont composées de plusieurs matériaux, avec par exemple une tête en résine de béton et un ancrage métallique.
COMMENT RECENSER CES BORNES ? A quoi ressemblent-elles ? Toutes les informations sont en ligne sur ce lien, sur le pdf et la vidéo ci-dessous.

bornes_web_4.jpg

Exemples de bornes cadastrales anciennes

borne cadastrale